02/09/2016

Pour une économie circulaire !

Réduire ses déchets, dépenser moins pour des choses futiles et consommer de manière responsable est tout à fait possible.A condition que l’ensemble des acteurs joue le jeu.

Le consommateur peut réduire son empreinte énergétique mais celle-ci ne pourra être diminuée correctement et durablement si des efforts ne sont pas réalisés en amont. Notre pays est le deuxième plus producteur de déchets en Europe et ceci serait moins honteux si ces-derniers étaient réduits, réutilisés ou revalorisés. Ce système encore trop linéaire en énergie, argent et matières premières qui n’ont qu’un cycle de vie ne répond en rien à nos engagements pris lors de la COP21.

Or, il est possible d’arriver à une économie circulaire où les déchets des uns sont transformés en ressources pour d’autres. Les exemples ne manquent pas. La chaleur produite par certaines industries (qui serait perdue dans la nature) sert aujourd’hui à chauffer les bureaux des employés. Et à l’échelle des communes, certains d’entre nous sont chauffés avec les eaux usées. Pour que de telles actions ambitieuses et novatrices soient possibles, il faut une ambition politique et que l’État en fasse une priorité et en ait les moyens. Le 25 septembre, envoyons un message clair pour encourager une économie qui bénéficie à l’ensemble de la population en votant OUI à l’initiative pour l'économie verte.

Schema-conomie-circulaire.jpg

15:56 Écrit par Alfonso Gomez dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Les déchets chez nous on préfére éviter le sujet qui fâche surtout quand on enlève des poubelles en fer pour mettre des cadenas afin d'empécher d'autres gens qui pour ne rien jeter parterre ont utilisé des containeurs en bordure de chemin public
Les déchets sujet béni pour prouver le manque de molécules d'intelligence dont souffrent de nombreux élus qui se prennent pour les Dieux de la statistique ,vous savez ces traits rouges et bleu montrant si le Peuple sait se montrer aussi gentil petit élève comme à l'époque des punitions collectives
Epoque on chacun triait et recyclait déjà ce qui se faisait déjà du temps des lacustres sauf qu'en ces temps là n'existaient ni menaces pour amender ceux qui ne sauraient pas trier et les statistiques seul et vrai changement! Sinon y a' rien de neuf sous le soleil comme dirait Ouin Ouin ,excepté qu'avant l'ordinateur les gens rouspétaient dans la rue de vive voix contre les élus ce qui portait des fruits qui nous ont été légués par voies reproductives et recyclés grâce aux parents géniteurs
Au fait que deviennent les déchets des légumes et fruits dont regorgent les marchés Espagnols ,Africains et même Asiatiques
Quand on sait qu'en Asie on mange des vers crus ou cuits on saisi mieux l'origine de cette idées saugrenue consistant à faire manger des aliments périmés même à des personnes âgées alors qu'en nédecine on nous a toujours appris qu'une personne âgée doit manger des aliments frais tous les jours
C'est vrai qu'avec le mot déchet on peut aller loin dans le débat/rire

Écrit par : lovejoie | 04/09/2016

Les commentaires sont fermés.