20/09/2012

Les rues piétonnes c’est la santé.

La population de la Ville de Genève a enfin la possibilité, ce 23 septembre, de rendre un peu d’air et d’espaces aux piétons et aux mobilités douces. Les habitants des quartiers de la Ville de Genève étouffent sous le poids des nuisances (bruit, pollution de l’air) liées à un trafic routier en constante augmentation. Il est temps de soulager les habitants des quartiers.

Les objectifs du projet sont d'améliorer la santé ainsi que la sécurité, et de rendre nos quartiers plus conviviaux, plus sûrs et plus attractifs pour le commerce de proximité. Ainsi, l’Office Fédéral de l’Environnement (OFEV) recommande la création de rues de calmes et de lieux de détente dans les zones urbaines.

La circulation routière constitue un stress permanent pour les habitants des quartiers, piétons, cyclistes, familles, enfants.   La création de rues piétonnes vise à créer des espaces où les habitants dans leur déplacement dans le quartier n’auront plus à craindre pour leur sécurité.

Enfin, en Ville de Genève, plus de 40 % des habitant-e-s, soit 80'000 personnes sont touché-e-s par le dépassement des valeurs autorisées d’ozone et de particules fines. Les effets néfastes de la circulation sur la santé touchent surtout les plus fragiles c'est-à-dire les personnes âgées, les enfants et les fœtus. Le bulletin de la ligue pulmonaire de septembre 2007 est très clair «le trafic routier produit une grande partie des poussières fines. Selon les résultats de l’étude SAPALDIA, les individus résidant près de routes très fréquentées sont plus exposés aux difficultés respiratoires.


rue_pietonne.jpg


16:37 Écrit par Alfonso Gomez dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.